Yahoo refuse tous les emails du site. Si vous avez une adresse chez un autre prestataire, c'est le moment de l'utiliser ;)

En cas de soucis, n'hésitez pas à aller faire un tour sur la page de contact en bas de page.

Selectronic, c'est fini

La fin d'une époque, le début d'une autre

Image d'entête

par skywodd | | Licence (voir pied de page)

Catégories : Blog | Mots clefs : News


Il y a des jours comme ça, où tout semble aller pour le mieux, et puis paf, une mauvaise nouvelle vous tombe dessus et vous plombe le moral pour le reste de la semaine. Aujourd'hui, la mauvaise nouvelle n'est autre que l'annonce de la fermeture définitive de Selectronic, la célèbre boutique de vente de composants électroniques en France.

Sommaire

Bonjour à toutes et à tous.

Que dire de plus ? Selectronic, c'est fini.

Via un message publié hier sur Facebook, l'équipe de Selectronic a annoncé la fermeture définitive de l'entreprise.

Voici le message pour les facebookophobe :

À notre grand regret, nous vous informons que la société Selectronic cessera toute activité le 29 mars 2017.

Les commandes pourront être acceptées jusqu’au 22 mars 2017 aux conditions suivantes :

  • Remise de 40% sur le montant de la commande (déjà affiché sur le site)

  • Produits en stock uniquement.

  • Livraison par Colissimo uniquement jusqu’au 29 mars 2017.

  • Paiement comptant par Paypal ou carte bancaire uniquement.

Les demandes d’échange de matériel, les demandes de remboursement et toutes les autres demandes administratives pourront être traitées jusqu’au 27 mars 2017. Nous vous recommandons d’utiliser l’adresse mail suivante : clotureselectronic@gmail.com

Au-delà du 29 mars 2017, toute demande concernant une créance détenue sur Selectronic pourra être adressée à : Maitre Depreux – 21, résidence Flandres – 59170 Croix.

Toute l’équipe de Selectronic vous remercie pour votre fidélité durant toutes ces années et vous souhaite les plus grands plaisirs dans vos projets d’électronique et de robotique.

C'est la fin d'une époque. Une nouvelle page se tourne dans le grand livre de l'histoire de l'électronique amateur.

Des difficultés en 2016

En fin d'année 2016, Selectronic avait du mal. Certains clients commencés à dire que ça sentait le sapin et que le service n'était plus comme avant.

Durant cette période, Selectronic a annoncé la fermeture des boutiques physiques, ce qui était inévitable selon moi. Cependant, rien ne laissé présager une fermeture définitive.

Il y a eu ensuite une (très discrète) mise en redressement judiciaire en décembre 2016, mais de là à finir en cessation d'activité 3 mois plus tard … Je me demande bien ce qui a pu se passer.

Il y a moins de deux mois, je commandai ma station de déssoudage sans soucis et sans retard de livraison, tout était parfaitement normal. Et aujourd'hui, c'est la fin.

La fermeture des boutiques physiques

Certains disaient (moi inclus), "la fermeture des boutiques physiques est le début de la fin". Pour être franc, je m'étonne que les boutiques physiques de Selectronic soient restées ouvertes si longtemps.

Pour ceux qui l'ignorent, j'habite dans les alentours de Clermont-Ferrand, dans la belle région qu'est l'Auvergne. Cocorico.

Quand j'étais enfant, j'allais régulièrement avec mon grand-père - électronicien de profession - dans les boutiques d'électronique de Clermont. À l'époque, il y avait le choix : Electron-Shop, PSM Composants, ou le très discret "Atoll électronique" connu uniquement des fins connaisseurs. C'était le bon vieux temps des boutiques physiques, les années 2005 environ, juste avant la grande sécheresse.

Et puis la vente en ligne a pris de l'ampleur. Les boutiques physiques ont fermé les unes après les autres et aujourd'hui, il ne reste plus aucun véritable "comptoir électronique" à Clermont-Ferrand.

C'est un fait, les boutiques physiques sont mortes, comme le CD ou la cassette audio.

Personnellement, je trouve cela vraiment dommage. Ces boutiques étaient géniales. C'est en partie grâce à elles que j'ai fini par devenir électronicien et informaticien. Les vendeurs étaient des passionnés d'électronique et j'adorai plus que tout allez avec mon grand-père chercher mon kit Velleman, pour le souder ensuite durant l'après-midi, sous la surveillance de ma grand-mère qui voyait d'un mauvais oeil le bric-à-brac servant d'atelier à mon grand-père.

Kits électroniques divers

Instant nostalgie …

Le sapin de Noël en LEDs, le feu tricolore, le testeur de câbles, la mini radio FM, le "testeur d'amour" et j'en passe. Je suis sûr que parmi mes lecteurs, il ya des jeunes (ou moins jeunes) adultes qui se rappellent de ces kits (toujours en vente au passage).

Les jeunes d'aujourd'hui ne connaitront jamais le plaisir d'aller dans un magasin d'électronique, chercher un kit dans les rayons, puis faire une crise en essayant de souder ledit kit en suivant une feuille cartonnée totalement incompréhensible (et parfois, même carrément fausse, quand le kit lui-même n'est pas conçu avec les pieds).

Raaa, saloperie de nostalgie. Et gros coup de vieux au passage. Voilà que je parle comme un sénior. À 24 ans, c'est mauvais signe pour la suite.

Selectronic va vraiment me manquer

J'ai commencé l'électronique avec Selectronic, donc autant vous dire que sa fermeture me rend triste.

Je me rappelle encore très bien de ce jour où j'ai dit à mon père "je veux être électronicien", tout en lui tendant une liste de composants longue comme le bras pour me créer un petit labo d'électronique. C'était en 2007, j'avais 14 ans à l'époque.

Dans la liste se trouvait tout un tas de composants et matériel de labo. Alimentations, multimètre, générateur de signaux, composants divers, il y avait pas mal de choses. Je me rappelle le "c'est pour ton noël" de mon père en voyant le prix final du panier lors de la commande.

Alimentation d'atelier Selectronic

Millésime 2007

Parmi le matériel que j'avais commandé ce jour-là, il se trouve deux alimentations et un générateur de signaux que j'utilise encore aujourd'hui, presque dix ans plus tard. À part un condensateur à remplacer, je n'ai pas eu à faire la moindre opération de maintenance.

Connecteurs sub-D9 et sub-D25

Les fonds de tiroirs

J'ai aussi des ports sub-D 9 et sub-D 25 qui date de cette première commande et traine toujours dans mes tiroirs à composants. Aller savoir pourquoi j'avais commandé ces connecteurs à l'époque.

La fermeture de Selectronic est pour moi un vrai choc et un gros coup de vieux. Maintenant, je vais pouvoir dire "Ha oui, Selectronic, j'ai connu cette boutique".

De plus, avec Selectronic qui ferme ses portes, c'est Go Tronic, Lextronic, et tous les autres revendeurs qui se frottent les mains.

Selectronic n'avait pas les prix les plus attractifs pour certaines choses, mais le catalogue regorgeait de choses introuvables ailleurs ou à des prix prohibitifs chez la concurrence. Rien que pour cela, Selectronic va vraiment me manquer.

Sale journée pour l'électronique amateur …